Des itinéraires dans l'Holocauste

Au sens le plus basique et le plus littéral, un itinéraire signifie un déplacement d’un point à un autre. Ce déplacement peut être physique, comme cela fut le cas pour des milliers de personnes, avant, pendant et après l’Holocauste, mais il peut aussi être métaphorique, émotionnel, psychologique… Les événements de la Seconde Guerre mondiale et l’Holocauste ont conduit les individus à emprunter différents types d’itinéraires, et leurs conséquences ont plongé le monde dans un abîme de réflexion, toujours actuel, autour du « plus jamais ça ». Cette exposition suit l’impensable itinéraire dans le génocide et les expériences de fuite, de déportations, de libérations, et d’exils, jusqu’à considérer les manières dont l’Humanité a embrassé ces itinéraires dans leurs conséquences.