Search

Displaying 61 - 90 of 877 results
Friday, May 17, 2013
Régine Jacubert est née le 24 janvier 1920 à Zagorow (Pologne). La famille part pour la France en 1930 et s’installe à Nancy. Réfugiée à Bordeaux avec les siens en 1940, elle rentre seule à Nancy où elle travaille. Le reste de sa famille est arrêté et interné. A Nancy, elle échappe à la grande rafle du 19 juillet 1942 et passe clandestinement en zone Sud. A Lyon, où elle a trouvé un travail, elle entre dans le mouvement de résistance Combat, en janvier 1943. Arrêtée en juin 1944, elle est interrogée à la Gestapo, notamment par Klaus Barbie.
Monday, September 30, 2013
Régine Jacubert est née le 24 janvier 1920 à Zagorow (Pologne). La famille part pour la France en 1930 et s’installe à Nancy. Réfugiée à Bordeaux avec les siens en 1940, elle rentre seule à Nancy où elle travaille. Le reste de sa famille est arrêté et interné. A Nancy, elle échappe à la grande rafle du 19 juillet 1942 et passe clandestinement en zone Sud. A Lyon, où elle a trouvé un travail, elle entre dans le mouvement de résistance Combat, en janvier 1943. Arrêtée en juin 1944, elle est interrogée à la Gestapo, notamment par Klaus Barbie.
Monday, December 2, 2013
Dans cet extrait, Suzanne Dreyfus explique comment elle a réussi à rejoindre Lyon pour y retrouver son mari, débarqué d’Afrique du Nord à Marseille en août 1944. De son nom de jeune fille Leviant, Suzanne Dreyfus est née à Vienne (Autriche) le 15 août 1921, de parents juifs ukrainiens. Son frère Israël est né à Kiev en 1914. Peu avant la naissance de Suzanne, la famille fuit la Russie bolchevique et s’installe à Paris après un périple en Europe. Les parents travaillent sur les marchés.
Sunday, January 26, 2014
Sonia Klein (née Joskowicz) est née le 16 juin 1925 à Varsovie (Pologne). Ses parents, Itzack et Jospa Joskowicz, ont une boutique où l’on vend des fruits, des légumes, du bois et du charbon. Sonia est l’aînée de trois enfants ; elle a une soeur et un frère. Avant la guerre, elle fréquente une école publique et veut devenir enseignante.
Sunday, January 26, 2014
Lajos Cséri (né sous le nom de Lajos Klein) est né le 22 janvier 1928 à Hajdúböszörmény, en Hongrie, dans une famille juive laïque. Lajos avait un frère, Gyula, et une soeur, Anna. Il fréquentait une école protestante à Sárrétudvari, où il passa la plupart de son enfance.
Monday, September 12, 2011
On September 8, Stephen D. Smith, Executive Director of the USC Shoah Foundation Institute, gave a lecture, titled "The Power of Words: Testimony in an Age of Violent Ideologies," and demonstrated the Visual History Archive at the Interdisciplinary Judaic Studies Program of the National University Kyiv-Mohyla Academy (view photos).  Smith founded the UK Holocaust Centre in Nottinghamshire, England, and cofounded the Aegis Trust for the prevention of crimes against humanity and genocide.
Saturday, September 10, 2011
On September 10, 2011, the USC Shoah Foundation Institute conducted a seminar at the Ukrainian House national center in Kyiv to train teachers on the use of Pain of Memory, a new multimedia kit designed for educators in Ukraine.  Pain of Memory is a comprehensive kit designed to enhance the educational experience of the exhibition “Shoah by Bullets:  Mass Shootings of Jews in Ukraine 1941-1944.”  Presented by the Victor Pinchuk Foundation in partnership with Mémorial de la Shoah, Yahad-In Unum, and the Ukrainian Embassies of Israel, France, Germany, and the United States, the
Sunday, January 26, 2014
Moshe Shamir (né sous le nom de Schmucker) voit le jour dans une famille juive orthodoxe le 17 avril 1922 à Cernauti, Roumanie (aujourd’hui Chernivtsi, Ukraine). Son père, Avraham, est enseignant dans une école hébraïque. Il meurt quand Moshe n’a que cinq ans. La mère de Moshe, Rifka, l’élève avec son frère aîné, Menachem. Moshe fréquente une école yiddish, est membre du mouvement de jeunesse sioniste Gordonia et chante dans une chorale juive au temple. Il travaille en tant qu’apprenti dans une mercerie à l’âge de douze ans.
Monday, October 5, 2015
Dans cet extrait, Francine Lorch interprète une chanson scout d’avant-guerre, qui était chantée au camp de Beaune-la-Rolande. Née Christophe, Francine Lorch voit le jour le 18 août 1933. Elle est la fille de Robert Christophe et de Marcelle Nordman. Elle grandit à Paris dans une famille bourgeoise, juive et non pratiquante. Son père est historien. Pendant la Drôle de guerre, la famille se réfugie à Nice. Après la défaite de la France, en juin 1940, elle remonte à Paris. Robert Christophe est fait prisonnier en Mayenne. Il est par la suite transféré en Allemagne.
Monday, September 30, 2013
Adolphe Kornman est né le 18 octobre 1927 à Paris. Il grandit dans le Marais. Il assiste à la rafle du Vélodrome d’Hiver en juillet 1942 et, en octobre, la famille trouve un passeur qui l’achemine en zone non occupée. Un temps réfugié avec son père en zone italienne, à Nice, il finit par quitter la ville quand celle-ci est envahie par les Allemands en septembre 1943. Grâce au réseau de la Sixième, Adolphe Kornman franchit la frontière suisse en mai 1944. Il y demeure quelques mois, dans différents camps, avant de rentrer en France, après la libération du territoire.
Monday, December 2, 2013
Dans cet extrait, Max Jussmann relate la libération d’Auch (Gers) et les combats à l’Isle-Jourdain au sein du Bataillon Georges. Il rend hommage à l’engagement des étrangers dans les combats de la Libération.
Monday, December 2, 2013
Dans cet extrait Paulette Babiz décrit la fonction de secrétaire de la mission interalliée qu’elle exerce après la libération de Lyon.
Monday, October 5, 2015
Dans cet extrait, Marek Rudnicki évoque la vie culturelle au ghetto de Varsovie et son importance face à la barbarie nazie.Marek Rudnicki est né à Lodz, en Pologne, le 24 janvier 1925. Son père, Stanislas, est médecin. Sa mère, Tziporah, s’occupe de leurs deux enfants, Marek et Isaac. Sans être très pratiquante, la famille respecte les fêtes religieuses. Les Rudnicki résident à Lodz. Marek se souvient d’un antisémitisme très répandu. Jeune, il fréquente une école hébraïque, laïque, de tendance sioniste.
Sunday, December 1, 2013
Dans cet extrait, Frida décrit ses activités de résistance dans son lycée en 1940. Elle explique comment elle dissimulait des tracts dans les poches des manteaux des élèves accrochés dans les couloirs.  Le 11 novembre 1940, à l’occasion de la manifestation des étudiants à Paris, elle mit en place des banderoles gaullistes qui entraînèrent l’intervention de la police. L’administration de son école protégea toutefois les élèves juifs en les renvoyant chez eux avant que les forces de l’ordre n’arrivent.
Monday, December 1, 2014
Dans cet extrait, Henry Bily raconte sa libération, du camp de Dachau jusqu’à sa sortie de l’Hôtel Lutetia.Henry Bily est né le 28 juillet 1920 à Paris, dans le XIIème arrondissement. Son père, Samuel Bilsky, est né à Lutotov (Russie) en 1893, sa mère, Sabrina, à Lodz (alors en Russie) en 1899. Henri a un frère et une sœur. Son père, fourreur, est installé dans un atelier 20 rue de Wattignies (XIIème arrondissement, Paris). La famille a peu d’attache avec la religion. Henri et son frère font partie des Éclaireurs israélites de France.
Monday, December 2, 2013
Dans cet extrait, Victor Zigelman évoque son engagement dans les FFI après la Libération de Paris. Il raconte les entraînements militaires, son désir de combattre et l’attente vaine, pendant un an, pour partir au front.
Tuesday, December 2, 2014
Dans cet extrait, Simone Veil parle de l’épuisement psychique et physique des déportés au moment de leur libération. Elle explique comment elle en prit conscience véritablement à travers les yeux des libérateurs anglais du camp de Bergen-Belsen.
Sunday, December 1, 2013
Dans cet extrait, Albert Lévy parle de ses activités de propagande à la Main d’œuvre immigrée (MOI), à Lyon, à l’Union de la jeunesse juive et au Mouvement national contre le racisme. Il explique comment s’effectuait la distribution des tracts.
Tuesday, December 9, 2014
For the third year, USC Shoah Foundation is providing testimony clips that French high school students can use in the essays and audiovisual works they submit to the National Contest on Resistance and Deportation (CNRD).
Sunday, December 1, 2013
Dans cet extrait, Louis Domb décrit ses premières actions de résistance à Paris. Il découpe ainsi des croix de Lorraine dans des tickets de métro ou en dessine sur les murs. Il parle également de ses activités aux côtés de Germaine Ribière et d’Edmond Michelet avec lesquels il réalise et diffuse des journaux clandestins.
Tuesday, May 20, 2014
Testimony clips of Hungarian Holocaust survivors have been incorporated into a fascinating project out of Budapest: Open Society Archive’s “Yellow-Star Houses” online mapping exhibit.
Monday, June 20, 2011
Los Angeles Museum of the Holocaust to create 65-screen video sculpture presenting USC Shoah Foundation Institute’s archive of 52,000 interviews with Holocaust survivors and other witnessesSurvivor video wall to further award-winning, nationally-recognized Museum’s role as a leader in exhibit innovation105,000 hours of interviews – representing every survivor and witness video available in the Institute’s archive—to be presented in the course of the year.
Friday, May 17, 2013
Dans cet extrait, Adolphe Kornman raconte comment il a passé la frontière franco-suisse en mai 1944 accompagné d’autres enfants. Il se souvient de l’accueil chaleureux des premiers habitants suisses rencontrés derrière la frontière.
Monday, December 2, 2013
Dans cet extrait, Frida Wattenberg raconte comment elle fut envoyée à Clermont-Ferrand par la Résistance. Là, elle dut récupérer le fichier des Juifs au Bureau des questions juives de la ville.
Friday, February 17, 2017
Access the entire USC Shoah Foundation Institute's Visual History Archive La Trobe University Bundoora VIC 3086 Australia For more information, please contact the USC Shoah Foundation Institute: Tel:  (213) 740-6046 Email:  vhahelp@usc.edu
Monday, December 2, 2013
Dans cet extrait, Marcel Kuchman raconte l’action menée par son maquis contre les Allemands à Tulle. Il évoque la répression des résistants par la division Das Reich à Tulle et à Oradour-sur-Glane, et celle menée au Mont-Mouchet et dans le Vercors. Marcel Kuchman est né le 8 janvier 1923 à Varsovie (Pologne). Il a un frère aîné, Jean, et un frère cadet, Georges. Son père Bernard exerce la profession de boulanger. Il grandit dans un milieu populaire, bien intégré, et fréquente les réunions du parti communiste.
Sunday, January 26, 2014
Simone Lagrange (née Kadousche) est née le 23 octobre 1930 à Saint-Fons, à côté de Lyon. Originaires du Maroc, ses parents Simon Kadousche et Rachel ont rejoint la France aux années 1920.Au moment de la guerre, son père aide au transfert de réfugiés de la zone Nord et transporte des armes. De son côté, Simone n’est encore qu’une jeune adolescente lorsqu’elle accomplit ses premiers actes de résistance, diffusant des tracts de la Résistance.
Sunday, December 1, 2013
Dans cet extrait, Nicole Clarence raconte son entrée dans la Résistance par le biais du mouvement des Éclaireurs de France. Elle décrit ses activités et un engagement toujours plus actif au fil du temps.
Monday, December 2, 2013
Léon Favier raconte son transfert et son arrivée au Vélodrome d’hiver le 16 juillet 1942. Il décrit les conditions de transport et explique comment il retrouve, en compagnie de ses parents, d’autres membres de sa famille. Il évoque aussi l’atmosphère générale durant la première nuit en ces lieux.
Tuesday, February 20, 2018
Susana Sosenski is a researcher and professor at the Instituto de Investigaciones Históricas, Universidad Nacional Autónoma de México in History in the Faculty of Philosophy and Literature. She received her PhD in History from El Colegio de México, Mexico.

Pages

Video icon= video available

photo gallery icon= photo gallery available