Search

Displaying 1 - 30 of 122 results
Tuesday, June 26, 2012
La 51ème édition du Concours national de la Résistance et de la Déportation avait retenu pour l’année scolaire 2011-2012 le thème suivant : “Résister dans les camps nazis”. Un groupe de huit élèves de 3ème du collège de Colombes (Hauts-de-Seine) a choisi de traiter ce thème à travers un projet audiovisuel portant sur la révolte des Sonderkommandos d’Auschwitz-Birkenau le 7 octobre 1944. Ce travail s’est appuyé sur les récits de onze témoins des événements, récits issus de la collection de témoignages du Shoah Foundation Institute.
Thursday, May 9, 2013
S'appuyant sur une série de témoignages personnels - audiovisuels ou écrits -, cette séquence pédagogique a pour objectif une représentation explicite de l'impact social et psychologique de la persécution raciale subie par les Juifs durant la Seconde Guerre
Thursday, May 9, 2013
Thursday, May 9, 2013
Thursday, May 9, 2013
Friday, May 17, 2013
Dans cet extrait, Adolphe Kornman raconte comment il a passé la frontière franco-suisse en mai 1944 accompagné d’autres enfants. Il se souvient de l’accueil chaleureux des premiers habitants suisses rencontrés derrière la frontière.
Friday, May 17, 2013
Régine Jacubert est née le 24 janvier 1920 à Zagorow (Pologne). La famille part pour la France en 1930 et s’installe à Nancy. Réfugiée à Bordeaux avec les siens en 1940, elle rentre seule à Nancy où elle travaille. Le reste de sa famille est arrêté et interné. A Nancy, elle échappe à la grande rafle du 19 juillet 1942 et passe clandestinement en zone Sud. A Lyon, où elle a trouvé un travail, elle entre dans le mouvement de résistance Combat, en janvier 1943. Arrêtée en juin 1944, elle est interrogée à la Gestapo, notamment par Klaus Barbie.
Friday, January 18, 2013
L'USC Shoah Foundation – Institut pour l’histoire visuelle et l’éducation, a organisé une exposition qui a été présentée au siège de l’UNESCO, à Paris. Cette exposition fut l’un des volets de la Journée internationale du souvenir de l’Holocauste pour l’année 2013. Chaque année, le 27 janvier – date anniversaire de la libération d’Auschwitz-Birkenau –, il est rendu hommage aux victimes de l’Holocauste.
Friday, May 24, 2013
Jewish Holocaust Survivor Interview language: French Incarcerated in the forced labor camp of Wolanów, Poland, Chana worked in the kitchen of the men’s camp. It’s from this place that she witnessed a German killing the companion of a woman she knew. She reflects on the initial images of horror witnessed in the camp, and remembers them as those that shook her the most.
Friday, May 24, 2013
Jewish Holocaust Survivor Interview language: French Interned in the camp of Beaune-la-Rolande (France) after the Vélodrome d’Hiver roundup, Simon witnessed the deportation of his mother at the beginning of August 1942. He describes the difficulty that his mother experiences in being separated from her children. Some days later, Simon’s brother was deported. His mother and brother were gassed upon arrival in Auschwitz.
Monday, September 30, 2013
Régine Jacubert est née le 24 janvier 1920 à Zagorow (Pologne). La famille part pour la France en 1930 et s’installe à Nancy. Réfugiée à Bordeaux avec les siens en 1940, elle rentre seule à Nancy où elle travaille. Le reste de sa famille est arrêté et interné. A Nancy, elle échappe à la grande rafle du 19 juillet 1942 et passe clandestinement en zone Sud. A Lyon, où elle a trouvé un travail, elle entre dans le mouvement de résistance Combat, en janvier 1943. Arrêtée en juin 1944, elle est interrogée à la Gestapo, notamment par Klaus Barbie.
Monday, September 30, 2013
Adolphe Kornman est né le 18 octobre 1927 à Paris. Il grandit dans le Marais. Il assiste à la rafle du Vélodrome d’Hiver en juillet 1942 et, en octobre, la famille trouve un passeur qui l’achemine en zone non occupée. Un temps réfugié avec son père en zone italienne, à Nice, il finit par quitter la ville quand celle-ci est envahie par les Allemands en septembre 1943. Grâce au réseau de la Sixième, Adolphe Kornman franchit la frontière suisse en mai 1944. Il y demeure quelques mois, dans différents camps, avant de rentrer en France, après la libération du territoire.
Sunday, December 1, 2013
Dans cet extrait, Sarah Chaumette explique comment elle a utilisé une petite machine à imprimer pour fabriquer des papillons – des petites bandes de papier sur lesquelles étaient inscrits des messages de propagande – et sa manière de les diffuser dans le métro et dans les bus.Sarah Chaumette (née Litmanovitch) est née le 27 avril 1925 à Paris dans une famille de Juifs originaires de Kiev dans l'Empire Russe (aujourd'hui en Ukraine). Son père, Isol Litmanovitch, possède un atelier de tailleur et sa mère, Bronislava (née Racz), seconde son mari dans ses activités.
Sunday, December 1, 2013
Dans cet extrait, Renée Dubna explique comment elle s’y prenait pour distribuer des brochures de la Résistance et comment elle participa à l’organisation de déraillements de trains militaires.
Sunday, December 1, 2013
Dans cet extrait, Albert Lévy parle de ses activités de propagande à la Main d’œuvre immigrée (MOI), à Lyon, à l’Union de la jeunesse juive et au Mouvement national contre le racisme. Il explique comment s’effectuait la distribution des tracts.
Sunday, December 1, 2013
Dans cet extrait, Roger Trugnan explique son activité de propagande à partir de l’été 1940 à la Main d’œuvre immigrée (MOI). Il évoque le contenu des tracts, les modes de diffusion et les prises de parole effectuées dans les cinémas pendant les Actualités cinématographiques.
Sunday, December 1, 2013
Dans cet extrait, Simone Lagrange explique ses activités de propagande avec un groupe de jeunes de son âge, à Saint-Fons : diffusion de tracts et de petits cercueils à destination des collaborateurs, transports de messages…
Sunday, December 1, 2013
Dans cet extrait, Nicole Clarence raconte son entrée dans la Résistance par le biais du mouvement des Éclaireurs de France. Elle décrit ses activités et un engagement toujours plus actif au fil du temps.
Sunday, December 1, 2013
Dans cet extrait, Jean-Louis Steinberg raconte comment il est entré au parti communiste clandestin et a participé à la fabrication et à la diffusion de tracts.
Sunday, December 1, 2013
Dans cet extrait, Bernard Teperman décrit une action de propagande menée avec un camarade résistant. Basée sur la mise en place d’une machine artisanale posée sur un toit de la ville, elle a permis le lâcher de plusieurs milliers de tracts devant l’immeuble du journal Le Progrès, à Lyon.
Sunday, December 1, 2013
Émile explique comment il débuta ses activités dans la résistance communiste en 1940, à Paris. Il raconte notamment comment il effectuait ses distributions de tracts à bicyclette.
Sunday, December 1, 2013
Dans cet extrait, Louis Domb décrit ses premières actions de résistance à Paris. Il découpe ainsi des croix de Lorraine dans des tickets de métro ou en dessine sur les murs. Il parle également de ses activités aux côtés de Germaine Ribière et d’Edmond Michelet avec lesquels il réalise et diffuse des journaux clandestins.
Sunday, December 1, 2013
Dans cet extrait, Frida décrit ses activités de résistance dans son lycée en 1940. Elle explique comment elle dissimulait des tracts dans les poches des manteaux des élèves accrochés dans les couloirs.  Le 11 novembre 1940, à l’occasion de la manifestation des étudiants à Paris, elle mit en place des banderoles gaullistes qui entraînèrent l’intervention de la police. L’administration de son école protégea toutefois les élèves juifs en les renvoyant chez eux avant que les forces de l’ordre n’arrivent.
Monday, December 2, 2013
Dans cet extrait Paulette Babiz décrit la fonction de secrétaire de la mission interalliée qu’elle exerce après la libération de Lyon.
Monday, December 2, 2013
Dans cet extrait, Raymond Clubourg raconte le jour où la nouvelle du débarquement anglo-américain en Normandie éclate au camp de Saint-Paul d’Eyjeaux. Il évoque aussi le coup de main de la Résistance sur le camp, qui permet l’évasion de prisonniers.
Monday, December 2, 2013
Dans cet extrait, Suzanne Dreyfus explique comment elle a réussi à rejoindre Lyon pour y retrouver son mari, débarqué d’Afrique du Nord à Marseille en août 1944. De son nom de jeune fille Leviant, Suzanne Dreyfus est née à Vienne (Autriche) le 15 août 1921, de parents juifs ukrainiens. Son frère Israël est né à Kiev en 1914. Peu avant la naissance de Suzanne, la famille fuit la Russie bolchevique et s’installe à Paris après un périple en Europe. Les parents travaillent sur les marchés.
Monday, December 2, 2013
Dans cet extrait, Pierre Grinberg raconte son action résistante dans Lyon libéré, au Bureau aux questions juives. Il explique en outre comment il a pu stopper certains excès que s’apprêtaient à commettre des habitants. Pierre (né Abraham) Grinberg est né à Varsovie (Empire russe, actuelle Pologne) le 16 février 1910 dans une famille juive. Il a six sœurs et trois frères. Son père, religieux, est commerçant. Pierre fréquente une école juive. En 1929, le jeune homme décide de quitter la Pologne où sévit l’antisémitisme pour venir en France.
Monday, December 2, 2013
L’édition 2012-2013 du Concours national de la Résistance et de la Déportation avait pour thème : « Communiquer pour résister, 1940-1945 ». Cliquez sur le lien pour accéder aux témoignages.
Monday, December 2, 2013
Dans cet extrait, Pierre Juresco raconte les combats pour la libération de Romans-sur-Isère et la libération de Lyon. Il explique le passage de la clandestinité à l’armée officielle et la poursuite de la guerre en Alsace. Il évoque enfin son retour au lycée et son sentiment de déphasage par rapport à ses camarades de classe.
Monday, December 2, 2013
Dans cet extrait, Max Jussmann relate la libération d’Auch (Gers) et les combats à l’Isle-Jourdain au sein du Bataillon Georges. Il rend hommage à l’engagement des étrangers dans les combats de la Libération.

Pages

Video icon= video available

photo gallery icon= photo gallery available