Search

Displaying 1 - 7 of 7 results
Monday, September 30, 2013
Régine Jacubert est née le 24 janvier 1920 à Zagorow (Pologne). La famille part pour la France en 1930 et s’installe à Nancy. Réfugiée à Bordeaux avec les siens en 1940, elle rentre seule à Nancy où elle travaille. Le reste de sa famille est arrêté et interné. A Nancy, elle échappe à la grande rafle du 19 juillet 1942 et passe clandestinement en zone Sud. A Lyon, où elle a trouvé un travail, elle entre dans le mouvement de résistance Combat, en janvier 1943. Arrêtée en juin 1944, elle est interrogée à la Gestapo, notamment par Klaus Barbie.
Monday, September 30, 2013
Adolphe Kornman est né le 18 octobre 1927 à Paris. Il grandit dans le Marais. Il assiste à la rafle du Vélodrome d’Hiver en juillet 1942 et, en octobre, la famille trouve un passeur qui l’achemine en zone non occupée. Un temps réfugié avec son père en zone italienne, à Nice, il finit par quitter la ville quand celle-ci est envahie par les Allemands en septembre 1943. Grâce au réseau de la Sixième, Adolphe Kornman franchit la frontière suisse en mai 1944. Il y demeure quelques mois, dans différents camps, avant de rentrer en France, après la libération du territoire.
Friday, October 21, 2016
Yvonne describes the Jewish presence in Shanghai before WWII and the differences in Jewish and Chinese culture. This clip is part of the Visual History Archive's Montreal Holocaust Memorial Centre collection.
Friday, October 21, 2016
Annette discusses the fate of her family members on each side. While some family on her father's side survived the Holocaust, not one on her mother's side did. This clip is part of the Visual History Archive's Freeman Family Foundation collection.
Thursday, October 27, 2016
Elie discusses the complicated process of leaving France for a new life in Canada. He remembers his excitement visiting a new country, which he had never done before in his life. This clip is part of the Visual History Archive's Montreal Holocaust Memorial Centre collection.
Wednesday, June 13, 2018
Viviane Teitelbaum, a Belgian MP, speaks on the isolation around antisemitism and the importance of speaking up. Transcript: It is not what is said that kills me… it is this silence that annihilates me.’ [cut] This strength that we as interviewees have to speak out and give our testimonies, and to hope that the things we say might be heard… It does a lot of good. It gives a lot of renewed energy.
Wednesday, June 13, 2018
Twenty years after giving USC SF her original testimony, Holocaust survivor Fay Vidal wrestles with the complexities of antisemitism.