French Full Testimonies

X Close

Régine Jacubert

Language: French

Régine Jacubert est née le 24 janvier 1920 à Zagorow (Pologne). La famille part pour la France en 1930 et s’installe à Nancy. Réfugiée à Bordeaux avec les siens en 1940, elle rentre seule à Nancy où elle travaille. Le reste de sa famille est arrêté et interné. A Nancy, elle échappe à la grande rafle du 19 juillet 1942 et passe clandestinement en zone Sud. A Lyon, où elle a trouvé un travail, elle entre dans le mouvement de résistance Combat, en janvier 1943. Arrêtée en juin 1944, elle est interrogée à la Gestapo, notamment par Klaus Barbie. Transférée à Drancy, elle est déportée à Auschwitz-Birkenau par le convoi du 31 juillet 1944. Au bout de trois mois, elle est évacuée au camp de Kratzau. Là, elle travaille dans une usine d’armement. Le camp est libéré par l'Armée rouge le 9 mai 1945 et elle rentre en France le 3 juin 1945. A la fin des années 1980, elle témoigne au procès de Klaus Barbie. Elle s’investit pleinement dans le travail de mémoire et la transmission de son expérience auprès des jeunes générations.

  • Régine Jacubert

    Language: French

    Régine Jacubert est née le 24 janvier 1920 à Zagorow (Pologne). La famille part pour la France en 1930 et s’installe à Nancy. Réfugiée à Bordeaux avec les siens en 1940, elle rentre seule à Nancy où elle travaille. Le reste de sa famille est arrêté et interné. A Nancy, elle échappe à la grande rafle du 19 juillet 1942 et passe clandestinement en zone Sud. A Lyon, où elle a trouvé un travail, elle entre dans le mouvement de résistance Combat, en janvier 1943. Arrêtée en juin 1944, elle est interrogée à la Gestapo, notamment par Klaus Barbie. Transférée à Drancy, elle est déportée à Auschwitz-Birkenau par le convoi du 31 juillet 1944. Au bout de trois mois, elle est évacuée au camp de Kratzau. Là, elle travaille dans une usine d’armement. Le camp est libéré par l'Armée rouge le 9 mai 1945 et elle rentre en France le 3 juin 1945. A la fin des années 1980, elle témoigne au procès de Klaus Barbie. Elle s’investit pleinement dans le travail de mémoire et la transmission de son expérience auprès des jeunes générations.

  • Adolphe Kornman

    Language: French

    Adolphe Kornman est né le 18 octobre 1927 à Paris. Il grandit dans le Marais. Il assiste à la rafle du Vélodrome d’Hiver en juillet 1942 et, en octobre, la famille trouve un passeur qui l’achemine en zone non occupée. Un temps réfugié avec son père en zone italienne, à Nice, il finit par quitter la ville quand celle-ci est envahie par les Allemands en septembre 1943. Grâce au réseau de la Sixième, Adolphe Kornman franchit la frontière suisse en mai 1944. Il y demeure quelques mois, dans différents camps, avant de rentrer en France, après la libération du territoire. Il retrouve ses parents à Paris où il vit dans l’après-guerre. Il sera un temps directeur de Radio Chalom.